Savina Dolores Massa,

Ma Fille folie

- Ogre n°4

Livre   |  Extrait   |  Presse

Blogs

  • "Ma Fille Folie, Savina Dolores Massa", par Myriam Bendhif-Syllas, La Cause Littéraire, 2 juin 2015

    "Voici un ouvrage qui a fait scandale en son pays, qui fera scandale ailleurs. Pourquoi ? Parce qu’il nomme, hume et décrit la merde ? la jouissance ? Parce qu’il blasphème avec jubilation et sans revendications ? Parce qu’il s’affranchit du regard des hommes et des normes de la langue ? Parce qu’il rend floues les limites de la narration ? de la raison et de la folie ? de la vie et de la mort ? Parce que la marge dérange encore et toujours l’univers en place ?

    Saine est la parole de la folle et bienvenu son questionnement. Saine est sa foi comme est grande sa corporalité. Splendide est la langue qui se joue et se démultiplie pour en rendre compte, et leur donner leur part de matérialité."

  • "Ma Fille Folie - S. Dolores Massa", par Frédéric Mouries, avisdupublic.net, 5 juin 2015

    "Ma fille folie est une superbe surprise que sait réserver la littérature à ses fervents contempteurs. Elle vous mène dans les recoins les plus inattendus de l’existence, à la suite des désirs les plus excentriques et incohérents de ses personnages, elle vous emporte d’un voile léger et ondoyant dans lequel vous vous laissez aller, l’imaginaire grand ouvert. Mais elle sait aussi offrir sous les aspects du conte, un portrait sans concession de l’Italie passée. Une belle réussite. Bravo, Bravo !"


  • "Ma Fille Folie", par Marianne Loing, Sens critique, 25 février 2015

    "Avec Savina Dolores Massa, et Laurent Lombard pour la traduction française aux enthousiasmantes éditions de l’Ogre (Mars 2015), le miracle est dans l’écriture : le trivial et la folie se métamorphosent ici en un récit poétique et théâtral joyeusement macabre, satire burlesque et poignante, à la manière d’un Ascanio Celestini (La brebis galeuse, 2010), d’un milieu borné qui secrète son propre pourrissement, subtilement doublé tout au long du récit par le jeu des personnages, d’une réflexion sur la création littéraire, la posture de lecteur, de personnage et d’écrivain." 

Journaux

  • "Ma Fille Folie, de Savina Dolores Massa, par F. M., Le Matricule des Anges, 13 mai 2015

    "Un conte cruel et piquant"