Jason Hrivnak,

Le chant de la mutilation

- Ogre n°26

Livre   |  Extrait   |  Presse

Blogs

  • "Note de lecture : Le Chant de la mutilation", par Hugues Robert, Charybde 27 : le Blog, 2 février 2019

    "Et le chemin spiralé entrepris vers la démonisation de la recrue dans ce « Chant de la mutilation » devient ainsi une tout autre expérience de pensée, qui explore une autre ligne paradoxale de la résistance humaine à l’écrasement  que celle méticuleusement travaillée par le Canadien Jason Hrivnak dans son extraordinaire premier roman, « La Maison des épreuves », en 2009."

  • "Le Chant de la mutilation - Jason Hrivnak", La Viduité, 4 février 2019

    "Étincelante et étouffante cette violente plongée dans le démonisme de la schizophrénie ouvre sur un livre-monde, un labyrinthe de variations de voix, de vérités toujours à déchiffrer. De Sade à Bataille en passant par Artaud, Le chant de la mutilation paraît d’abord miroir de nos excès. La prose hallucinée, précise et craquelant comme un cauchemar, de Jason Hrivnak, offre une épreuve de la réalité, outre la révélation de ce réel inacceptable touché par la folie, ce grand romancier canadien met à jour les mécanismes et douleurs des récits où s’écoulent nos vies. Un très grand roman."

  • "Le Chant de la mutilation - Cantique démoniaque", par Nicolas Winter, Just a Word, 14 janvier 2019

    "Plongée schizophrénique sans concession ou formation démoniaque baignée dans le sang et l’horreur ? Tu choisiras ton chemin dans le noir, marchant sur du verre brisé ou voguant dans une mer de charognes.
    Un fabuleux cauchemar à la logorrhée hypnotisante parsemé de visions dignes d’un Clive Barker sous acide.
    Gale Létal Ordure Ire Ruse Ether Armure Jason Hrivnak."

Journaux

  • "Jason Hrivnak : le Chant de la mutilation", par Lucien Raphmaj, Diacritik, 9 avril 2019

    "A bien y regarder, Le Chant de la mutilation, comme auparavant La Maison des épreuves, est un étrange livre d’amour."

  • "Jason Hrivnak, une esthétique du mal", par Paco Vallat, Un dernier livre avant la fin du monde, 5 mars 2019

    "Étrange donc de parler d’un roman si sombre, si pesant, si misanthrope sans aucune once d’humanité ni lueur d’espoir. C’est qu’au-delà du vertige de contempler un joyaux de pure cruauté, Jason Hrivnak est un écrivain hors pair. Un style percutant, au mot ciselé, où les jeux littéraires et les procédés d’inventions s’enchaînent. [...] Un grand livre, à lire avec précaution, comme souvent dans le catalogue des éditions de l’Ogre."

  • "Le Chant de la mutilation" (lien abonné), par Alain Nicolas, L'Humanité, 21 février 2019

    "On ne nait pas démon, on le devient. [...] Les pouvoirs de Dinn sont immenses, et, quand il les détaille à l’oreille de Thomas, son « apprenti démon », le plus blasé des lecteurs ne peut réprimer un frisson."

Librairie

  • Andreas (Myriagone, Angers) : "Avec ce "Chant de la mutilation" déroutant et ténébreux, Jason Hrivnak engage un peu plus son écriture dans les méandres infernaux d'une existence en pleine déréliction. C'est à une plongée abyssale sans retour que nous convient les mots de Dinn, le démon omnipotent. Tout d'abjection et de nihilisme, sa fureur prend aux tripes et nous noie sous le mal, mais par un paradoxe étrange il pointe finalement le fragile équilibre de nos vies et la poésie contenue dans nos errements... NOIRE INCANTATION !"

Radios

  • "Le Chant de la mutilation", par Nikola, "Paludes", Radio Campus Lille, 2 mars 2019

    "C'est ce naufrage, auquel nous convie Jason Hrivnak, dans une prose qui joue aussi avec le langage presque clinique de la description des états hallucinatoire que va traverser Thomas et qui, en même temps, porte, comme un courant souterrain qui n'affleure jamais véritablement et qui ne sera jamais porté comme une possibilité, en tout cas qui laisse couler sous cette violence, sous cette dureté du monde, sous cette désespérance permanente, l'idée qu'il y a, malgré tout, un espace de pureté ou en tas incorruptibilité humaine, et que c'est ce noyau, "infracassable noyau de nuit" dirait André Breton, qu'il s'agit pour le démon d'anéantir, de ramener en cendre


Vidéos

  • Présentation du "Chant de la mutilation" par Jason Hrivnak, sur la chaîne de la librairie Mollat