Jason Hrivnak,

La Maison des Épreuves

- Ogre n°16

Livre   |  Extrait   |  Presse

Le test était un pacte suicidaire pour jeunes amoureux. Il était inhabituel en ce qu’il n’avait pas besoin de se dérouler sur le Terrain d’essai, n’importe quel endroit convenant tant qu’il était isolé et calme. Le test commençait avec les deux amoureux assis face à face, par terre, chacun armé d’un couteau et chacun relié par intraveineuse à une réserve illimitée de sang d’un groupe sanguin spécifique. À un signal, chacun devait trancher la carotide de l’autre. L’idée du test consistait à se regarder dans les yeux le plus longtemps possible. La réserve de sang devait leur permettre en théorie de perdre leur sang indéfiniment, mais à l’instant où l’un d’eux cessait de regarder l’autre, la transfusion s’arrêtait et les deux sujets mouraient. Je précisais que par la suite un obélisque en pierre rouge devrait être dressé à l’endroit où avait eu lieu l’épreuve, sa hauteur correspondant exactement au temps pendant lequel les amoureux ne s’étaient pas quittés des yeux. Je prévoyais un monde jonché de ces étranges monuments rouges, offerts à l’admiration des êtres solitaires qui ignoraient l’amour, et comme autant d’insultes aux parents endeuillés.