Ariane Jousse,

La Fabrique du rouge

- Ogre n°29

Livre   |  Presse

Blogs

  • "La fabrique du rouge d'Ariane Jousse", Canalblog, le 14 janvier 2020

    "Le lieu où les animaux voguent en liberté, où les Hommes se perdent… et ce n’est peut-être pas si mal, car, au détour du chemin, la beauté se niche."



  • "La Fabrique du rouge, Ariane Jousse", l'Espadon, le 12 novembre 2019

    "Ni un roman ni un poème mais une forêt donc, une manière de sculpter les mots, le langage, d'agencer le texte. Un sanctuaire gardien du sens, d'un sens qu'il nous faut tisser, démêler, retenir, deviner."



  • "La fabrique du rouge - Ariane Jousse", La page qui marque, le 25 janvier 2020

    "L’autrice nous invite par ses mots, par sa forêt d’images, à l’errance. Les sentiers de son récit sont multiples, parfois sombres. C’est grisant et délicieusement déroutant."

  • "Ariane Jousse : l'écriture comme exil" par Jean-Philippe Cazier, Diacritik, le 6 janvier 2020

    "Un texte-forêt pourrait être un texte dans lequel s’égarer, perdre ses repères, un texte où le sens erre comme les pas d’un marcheur pris dans un labyrinthe borgésien, parcourant sans fin des chemins qui se déplacent en même temps que la marche. [ ... ] Dire que ce livre repose sur une croyance totale en l’écriture et en sa puissance relève de l’évidence. Ceci pour dire qu’avec ce livre, comme avec tout livre qui implique cette croyance, la littérature recommence."



Journaux

  •  "Premiers romans. Portrait d'auteur " (accès abonné), par Alain Nicolas, L'Humanité, 27 août 2019

    "[U]n texte, entre poésie et roman, situant l’exil au cœur de tableaux ancrés dans la force des paysages méditerranéens."